occitan

Joaneta

Per La Mal coiffée, paraulas de Léon Cordes, musica de Laurent Cavalié

D'ausir dins :

L'embelinaire

Que Joaneta ma vesina èra un polit passerat
mas pr'aquò qu'èra coquina e gromanda coma un gat.
Sa maire i disiá " Joaneta, aimas trop çò bon drolleta
e quand te maridaràs, m'estonarà se plòu pas."

Mas en devenguent mai granda ma vesina deveniá
pus polida e pus gromanda sa brava maire disiá :
" Matin e ser ma Joaneta, aimas trop çò bon drolleta
e quand te maridaràs, m'estonarà se plòu pas."

Maridèron la Joaneta ambe lo brave cabdet
Mas d'amor èra caudeta e granda nòça i agèt
Mas lo ser del maridatge, vos davalhèt un auratge
De pluèja, de vent, de trons, n'i agèt mai que de cançons.

Pauras teletas pecaire e Joaneta que risiá
"Veses ben, disiá la maire, ieu sabiaí qu'arivariá,
quant de cops t'ai dich Joaneta, trop aimas çò bon drolleta
e quand te maridaràs, m'estonarà se plòu pas."

Mas quand se siaguèt sarrada la nuèit ausiguent lo vent
amb el cabdet abraçada riguent darrièr l' contravent
"Fiula vent, diguèt Joaneta, anuèit dins nòstra crambeta,
soi gromanda amai me plai
mai gromanda que jamai."

Joaneta

Joaneta ma voisine était un joli passereau
mais elle était coquine et gourmande comme un chat.
Sa mère disait " Joaneta, tu aimes trop ce qui est bon fillette
et quand tu te marieras, ça m'étonnerait qu'il ne pleuve pas "

Mais en grandissant, ma voisine devenait
plus jolie et plus gourmande, sa brave mère lui disait :
" Matin et soir ma Joaneta, tu aimes trop ce qui est bon fillette
et quand tu te marieras, ça m'étonnerait qu'il ne pleuve pas "

On maria la Joaneta avec le brave cadet
Mais d'amour elle était friande et il y eut grande noce.
Mais le soir du mariage, il descendit un orage
de la pluie, du vent, du tonnerre, il y en eut plus que des chansons.

Pauvres chemises, peuchère et Joaneta qui riait
" Tu vois bien, disait la mère, je savais que ça arriverait.
Combien de fois t'ai-je dit Joaneta tu aimes trop ce qui est bon fillette
et quand tu te marieras, ça m'étonnerait qu'il ne pleuve pas "

Mais quand elle se fut abritée la nuit entendant le vent
avec le cadet, enlacée, riant derrière les volets
" Siffle vent, dit Joaneta, cette nuit dans notre chambrette,
je suis gourmande et ça me plait, plus gourmande que jamais "

5 cançons del meteis grop :

Comentaris

Vos cal connectar per poder postar de comentaris.

Per ray
Lo 03-03-2018 a 18:46:00
Cette chanson parle de quoi en francais,?

Concepcion : Aure Séguier, Grafismes : Géraldine Puel