occitan

Daissa tombar

Per Crestian Almerge e lo grop Test, paraulas de Crestian Almerge, musica de Renaud Séchan, arrengaments de Crestian Almerge

D'ausir dins :

De Shubert a Philae

Èra lo jorn de mon aniversari
Una polida jornada de bèl temps
Happy birthday to me
Happy birthday to me
Mas macarèl
I a de còps que val mai demorar al lèit
E òc........


Èri tranquil, èri penard
Sus la banqueta espatarrat
Un loubar dintrèt dins lo bar
E comendèt un pan banhat
Quand me vegèt venguèt vèrs ieu
E me regardèt dins los uèlhs

« Amb de bòtas aital semblas lo Jòsh Randall

De segur son de santiags
Es pas d'imitacion manhac
Aquò's pas made in China
Ara te me los cal balhar
O te faràs emplumassar »

Ieu li diguèri : « Daissa tombar ! »

Me fotèt un carpan
Li fotèri un còp dins las bòlas
Prenguèri una mornifla
Li balhèri las grolas



Èri assietat sus un banc
Escotant cantar los aucèls
Un jove en skate arribèt
Faguèt un polit virolet
D'un còp se plantèt davant ieu
E l'aire envejós me diguèt

« As una casqueta, eh chimbol
Es fòrça cool

Que fa pas rigolar, pas brica
Aquò's pas de farlabica
De segur amb aquò sul cap
Ieu poiriái plan faire de rap
A la castanha l'anam jogar »

Ieu li diguèri : « Daissa tombar ! »

Prenguèri una pastèca
Li fotèri un pegas
M'arranquèt la casqueta
Trapèri un còp sul nas

oh, oh, oh, oh, oh hisse et oh-oh-oh

Voliái enfins èsser penard
Soi partit al bòrd de la mar
Un que pudissiá fòrt lo peis
Arribèt a costat de ieu
D'un còp me tustèt sus l'espatla
Me regardèt d'un aire con

« As un caban, colhon, es pas bidon

Sus mon batèu seriái ad hoc
Coma'l capitani Haddock
Te cal pas èsser rascanhós
Se non te prendràs un atots
Despacha-te de lo balhar »

Ieu li diguèri : « Daissa tombar ! »

Me fotèt un emplastre
Li balhèri un carpan
Me fotèt un atots
Balhèri lo caban


Voliái enfin èsser penard
E me'n tornavi a l'ostal
Un tipe arribèt en Harley
Qu'aviá lo look d'Elvis Presley
S'arrestèt a costat de ieu
E me regardèt dins los uèlhs

« As un putanièr de blue-jean
Coma James Dean

Es un autentic Levi Strauss
Es pas made in « Galapagòs »
Ven darrièr lo supermercat
Que finiràs lèu despolhat
A còps de punhs l'anam jogar »

Ieu li diguèri : « Daissa tombar ! »

Me fotèt un bacèl
El prenguèt dos castanhas
Me balhèt un patac
Li balhèri las bragas

Moralitat !

Vaquí la vertadièra istòria
Que poiriá plan vos arribar
Coma ieu sens pas res comprene
Poiriatz vos faire despolhar

Mas s'avètz pas trapat encara
Consí vos cal èsser vestits
Vos cal viure tota l'annada

Dins un camp de naturists
Traduction
LAISSE TOMBER

C'était le jour de mon anniversaire
Une belle journée de beau temps
Joyeux anniversaire à moi
Joyeux anniversaire à moi
Mais macarèl
Il y a des fois où il vaut mieux rester au lit
Et oui......

J'étais tranquille, j'étais peinard
Sur la banquette affalé
Un loubar entra dans le bar
Et commanda un pan banhat
Quand il me vit il vint vers moi
Et me regarda dans les yeux
« Avec des bottes comme ça on dirait Josh Randall !
C'est sûr que ce sont des santiags
C'est pas de l'imitation mignon
Ça, c'est pas made in China
Maintenant il te faut me les filer
Ou tu prendras une dégelée »

Moi je lui ai dit : « Laisse tomber ! »

Il m'envoya une baffe
Je lui flanquai un coup dans les boules
Je pris une mornifle
Je lui ai donné mes grolles

J'étais assis sur un banc
Ecoutant chanter les oiseaux
Un jeune en skate arriva
Il fit une jolie pirouette
Tout d'un coup il se planta devant moi
Et l'air envieux il me dit :
« T'as une casquette, hé idiot , elle est vraiment cool !
Elle fait pas rire un pet
C'est pas de la camelote
C'est sûr qu'avec ça sur la tête
Je pourrais bien faire du rap
A la châtaigne on va la jouer »

Moi je lui ai dit :« Laisse tomber ! »

Je pris une pastèque
Je lui envoyai un emplâtre
Il m'arracha la casquette
Je reçus un bourre-pif

Je voulais enfin être peinard
Je suis parti au bord de la mer
Un type qui puait fort le poisson
Arriva à côté de moi
Tout-à-coup il me tapa sur l'épaule
Me regarda d'un air con :
« T'as un caban, couillon, il est pas bidon !
Sur mon bateau je serais ad hoc
Comme le capitaine Haddock
Il te faut pas être teigneux
Sinon tu te prendras un carton
Dépêche-toi de me le filer »

Moi je lui ai dit :« Laisse tomber ! »

Il m'envoya un emplâtre
Je lui filai un marron
Il m'envoya une baigne
J'ai donné le caban

Je voulais enfin être peinard
Et je m'en revenais chez moi
Un type arriva en Harley
Qui avait le look d'Elvis Presley
Il s'arrêta à côté de moi
Et me regarda dans les yeux
« T'as un putain de blue-jean
Comme James Dean
C'est un authentique Levi Strauss
Il est pas made in Galapagos
Viens derrière le supermarché
Tu seras vite déshabillé
A coups de poings on va le jouer »

Moi je lui ai dit :« Laisse tomber ! »

Il m'envoya un pain
Il se prit deux châtaignes
Il me fila un gnon
Je lui ai donné mes falzars

Moralité :

Voici l'histoire véridique
Qui pourrait bien vous arriver
Comme moi sans rien comprendre
Vous pourriez vous faire dépouiller

Mais si vous n'avez pas trouvé encore
Comment il faut vous vêtir
Il vous faut vivre toute l'année
Dans un camp de naturistes

5 cançons del meteis grop :

Comentaris

Vos cal connectar per poder postar de comentaris.

Concepcion : Aure Séguier, Grafismes : Géraldine Puel