francés occitan

Indians de las americas

Per Mauresca Fracas Dub

D'ausir dins :

Bartàs

Repic :
Que lo grand capitau mena lo trin
Que la societat se flica,
Vivèm dins la lenga, ras dau camin,
Indian de las Americas.

Carrièras bòrnhas deis assedics
Poësia desmargada sus mon repic,
Tant de causas de cantar, es tot un mestièr,
Çò qu’es aqui desplegat, mon son en chantier,
La paraula dei brifa-pans e dau sègle romput,
La ritmica en avant : mon tèxte de capluc !
Esquiçat sus lo papièr deis utopias embandidas,
Mon rap en entièr, musica escladenida,
Ns laissan sei brigas, nos resta la cicalha,
Rimas dei garrigas e lenga dei canalhas,
Passam lei baranhas, sautam lei restancas,
Trauca telaranha e sautenbancas !
Son pantais es a la borsa, prègan lo diu dei bilhetas…
N’ai plen lei borsas, escota ma cançoneta :

REPIC

Sa societat se sarra, mandan ara lo GIGN,
Bavura a la regulara, sindicalistes ai cadenas,
Picam dei mans, volèm mai de republica !
Tèxte en occitan contra sa mecanica,
Lo sistema se barra, fan sonar lei sirenas,
An atudat lof ara e lo batèu nos mena
Au mitan deis estèus, ocean dau capitau,
Bramam coma de vedèus que van a matabiau.
Volèm mai de proteccion, volèm pus pagar,
Dison qu’es pas la solucion, que fau avançar,
Que lo monde es en pana e qu’an leis aisinas,
L’utopia es vana, an trobat la combina,
Crèson qu’es fach, an raubat lis estèlas,
Rap descaladat, solèu dei rebèlas.

REPIC

Il faudrait tout abandonner et marcher droit devant,
Ils connaissent tous les budgets, les dossiers chauds bouillants,
De sommets en sommets, ils affinent leurs arguments,
Nous sommes décidés à gêner tous leurs mouvements,
Ils n’ont qu’une seule idée : libérer les fonds, libérer l’argent…
Le siècle des libertés nous pousse aux grands changements,
Soyons tous rassemblés pour servir ces marchands,
Ce serait nous abuser et mépriser tous les gens
Qui dans chaque quartier, et sur les cinq continents,
Ont tous décidé de ne plus suivre les talibans,
Fanatiques assoiffés du libéral triomphant,
Votre système est serré, il est pris dans le ciment,
Vous pensiez nous berner, faire vos affaires tranquillement,
Le bruit nous a réveillés, nous chantons tout doucement :

REPIC

5 cançons del meteis grop :

Comentaris

Vos cal connectar per poder postar de comentaris.

Per ray
Lo 03-03-2018 a 18:46:00
Cette chanson parle de quoi en francais,?

Concepcion : Aure Séguier, Grafismes : Géraldine Puel