occitan

Castellorizo

Per Calabrun, paraulas de Patric

Comme un diamant posé sur un écrin tout bleu
Une terre dorée façonnée par les dieux
Un peu de bout du monde île grecque au milieu
Je te reconnaîtrais même en fermant les yeux
C’est une belle histoire dans un livre trop vieux
Avec des maisons blanches et des volets tout bleus
Des toits presque brûlants juste au-dessous des cieux
Je la raconterais même en fermant les yeux

Kalimera adieussiatz

Comme un enfant qui rêve et ne se souvient pas
Des images trop brèves me viennent quelquefois
D’une maison de l’île il y a bien longtemps
S’en allait une flle à l’âge de seize ans
Elle quittait sa terre pour la première fois
Et embrassait sa mère pour la dernière fois
Elle s’appelait Rose et suivait un soldat
Il avait quelque chose quelque chose de moi

Kalimera adieussiatz

Comme au fond de mes veines coule un peu de ton sang
De cette histoire ancienne que me chante le vent
Une vieille rengaine me réveille souvent
Avec ton nom qui traîne sans le connaître avant
Comme un dernier naufrage au bord de ton chemin
Je sentirai tes doigts sans te donner la main
Comme un dernier poème comme un dernier refrain
Je te dirai je t’aime même en ne disant rien.

5 cançons del meteis grop :

Comentaris

Vos cal connectar per poder postar de comentaris.

Concepcion : Aure Séguier, Grafismes : Géraldine Puel