francés

Street dinner

Per Massilia sound system

D'ausir dins :

Occitanista

C’est le repas de quartier
Dans le Sud on le fait
Dans le Nord on le fait
Et partout on le fait
Et chez toi tu le feras !
C’est le repas de quartier
Mes voisins y étaient
Ma petite y était
Tout le monde y était
Et toi aussi tu y viendras !

Yes, y’en a qui cherchent
Mais les troubadours trouvent
Y’en a qui pestent
Mais les troubadours mouvent
À tous ceux qui, partout, se sont mobilisés
Boulégués, démenés, dépensés sans compter
Pour bouger le monde faut pas rester couché
Quatre heures du matin, j’ai des frissons
Devant la Criée je me les pèle pour de bon
En plus, au réveil, bonjour l’odeur du poisson
Ce soir je fais la bouillabaisse, j’ai la pression
Il me faut des tomates, des oignons et de l’ail
Trois paquets de pâtes et deux heures de travail
J’ai même pas commencé, j’ai déjà mis le òai
J’ai perdu la recette et soudain le doute m’assaille
Oh Fanny ! Où sont les tupperwares ?
Dépêche-toi, c’est l’heure, il faut qu’on accélère !
J’ai pris de la sensi et dix gallons de vin
J’ai eu une embellie, il y en aura jusqu’à demain

La belle Magalie a fait de l’aïoli
Le voisin de palier, des sardines grillées
Kayalik porte un plat tout rempli de dolmas
Janvié, ce faignant, il a acheté la pizza
Tatie Simone a fait les pets-de-nonne
Amin et Nora ont sorti la chorba
Zé le facteur un gratin de choux-fleur
Alors que j’aperçois à la seconde table Blù qui débouche un Fitou
Sortez la vaisselle, sortez les gamelles
Des tables et des chaises, jamais de malaises
Faites vos recettes, même les plus secrètes
Oh moi je sais faire le potchevletch !

Une gamine aïoli, les deux yeux écarquillés
Écoute en souriant chanter un papet déchaîné
Ça parle de partout, adieu la timidité
Chaque plat un débat, chaque bouteille un sujet
À côté d’un chourmo qui se fait le tarpé
Ma voisine de table, en douce, me fait du pied
Elle a l’air d’en vouloir, elle n’est pas accompagnée
Bonsoir Madame, oh pardon, bonsoir Monsieur
Bon ça vous dit un petit verre de mousseux
Le collègue de l’E.D.F. nous a bien arrangé
Il a branché le courant et on n’a rien à payer
La mamie du premier raconte ses malheurs
Pendant que son mari goûte à toutes les liqueurs
Je sens que c’est parti pour durer jusqu’à demain
Ce soir pas de problème, pas de plainte des voisins
Ahii certains ont des guitares, d’autres frappent des mains
Je me ressers à boire et soudain les tambourins…

5 cançons del meteis grop :

Comentaris

Vos cal connectar per poder postar de comentaris.

Concepcion : Aure Séguier, Grafismes : Géraldine Puel